Passe d'armes sur les indemnités des élus

Le régime indemnitaire des conseillers départementaux ne baissera pas. Philippe Martin l'assume. La voix discordante des Risclois Christophe Terrain et Hélène Coomans a fait des vagues.

Un conseiller départemental du Gers touchera grosso modo la même indemnité que celle que percevait un conseiller général... soit en moyenne 1 500 euros brut. En net, nos 34 conseillères et conseillers fraîchement élus percevront donc chacun entre 1 100 et 1 200 euros. Pas de quoi crier au loup... sauf quand on s'appelle Christophe Terrain.

À peine le président Philippe Martin avait-il présenté, hier matin, cette délibération que le maire et conseiller départemental de Riscle, installé d'ailleurs avec sa binôme Hélène Coomans au premier rang dans l'hémicycle, a levé le doigt. Comme un bon élève ? Ses 6 ans de mandature permettront de répondre à la question. Hier, l'ancien rugbyman a plutôt provoqué une joute verbale inattendue.

Le binôme d'Adour gersoise avait fait campagne sur un budget de fonctionnement du Département qu'il jugeait «trop lourd», pointant une mauvaise gestion des ressources humaines. Avant la séance, Christophe Terrain avait échangé sur le sujet avec Philippe Martin, lui annonçant qu'il ne participerait pas à ce vote car pour lui comme pour Hélène Coomans, il aurait fallu baisser ces indemnités.

#ChristopheTerrain #HélèneCoomans

Articles à l'affiche
Articles Récents
Archives
Rechercher par Mots clés
Pas encore de mots-clés.

© 2015 Groupe Unis Pour le Gers.