Le comité départemental de pétanque mise sur les jeunes


Le 55e congrès départemental du comité du Gers de pétanque et de jeu provençal, s'est tenu àAignan, samedi 12 décembre, en présence de MM. Roland, président du comité départemental olympique et sportif ; Christophe Terrain, conseiller départemental ; Philippe Baratault, maire d'Aignan, et Michel Lagarde, président de la Société bouliste aignanaise.

Annie Pesquidoux, présidente du comité du Gers de pétanque et jeu provençal, a émis quelques inquiétudes sur le devenir de la pétanque gersoise malgré les très bons résultats obtenus au cours de l'année. Fin 2016, il y aura une assemblée élective et quelques membres du comité ont annoncé ne pas vouloir renouveler leur mandat. Un appel à bénévoles pour grossir l'équipe du comité est donc lancé car la vie de la pétanque départementale est en jeu.

Inquiétudes également face aux baisses de dotations de l'Etat ; toutes les opportunités financières doivent désormais être saisies. Déjà la fédération et la ligue se projettent en 2017, car elles devront augmenter le prix de la licence ; le comité départemental sera donc obligé de répercuter cette augmentation. L'assemblée a approuvé la modification des statuts et du règlement intérieur.

André Perin, secrétaire du comité, a présenté un rapport moral positif même si le nombre de licenciés est en très légère baisse dans le département (-11 par rapport à 2014). La pétanque gersoise comptabilise, en 2015, 90 clubs pour 3 146 licenciés (597 féminines et 2 549 masculins). Même si ce sport est vieillissant, c'est un jeune joueur, Kévin Lagarde, Aignanais de surcroît, qui est le meilleur joueur 2015 ; chez les féminines, Audrey Agut se classe sur la première marche du podium.

Le rapport financier présenté par Gilles Dalla Barba laisse apparaître un résultat légèrement excédentaire ; le fruit du travail de tous les membres du comité qui ont su maîtriser les dépenses.

Un bémol cependant dans ce beau tableau : la commission de discipline a dû intervenir au cours de l'année. La pétanque est basée sur 3 fondamentaux : courtoisie, respect et convivialité. Comme l'ont souligné M. Roland et Christophe Terrain, la pétanque est un sport qui rassemble ; il convient donc que les joueurs fassent preuve de tolérance, afin de dégager plus de fraternité et lutter contre la violence.

La pétanque enseignée aux jeunes

Un gros investissement a encore été réalisé cette année pour les jeunes qui sont en constante augmentation puisqu'ils étaient 123 en 2010 et 288 en 2015 et qu'il faut noter de très bons résultats grâce au travail des éducateurs dans les 14 écoles de pétanque du département.

Une convention a d'ailleurs été signée entre la FFPJP et l'Education nationale ; la pétanque va désormais être enseignée dans les écoles, collèges et lycées.

#ChristopheTerrain

Articles à l'affiche
Articles Récents
Archives
Rechercher par Mots clés
Pas encore de mots-clés.

© 2015 Groupe Unis Pour le Gers.