Les éleveurs de canards en ont assez


Vendredi 5 février, Xavier Ballenghien et Valérie Manissol, deux élus DVD du conseil départemental, sont allés chez divers professionnels afin de mesurer l'impact des futures mesures prises par le gouvernement ou encore à l'étude, à propos de l'épidémie de grippe aviaire qui touche les élevages de canards du Sud-Ouest et en particulier du Gers. Ainsi, ils se sont rendus chez Jérôme Labat, sur la commune de Marsolan, qui, dans sa ferme de Pandelé, élève entre 3.000 et 4.000 canards. Il achète environ 1.200 canetons toutes les trois semaines, les élève pendant trois mois en plein air sur une très grande surface enherbée, les rentre la nuit dans des locaux spacieux et les vend à divers gaveurs du Gers. Les deux élus ont pris bonne note des revendications exprimées et promis de faire leur possible pour aider les agriculteurs. Jérôme Labat, s'il est parfaitement conscient de la nécessité d'un suivi sanitaire, est particulièrement remonté contre les mesures prévues ou en prévision de publication, qui, d'après lui, sont élaborées à la suite de pressions des grands groupes de revente de foies et de conserves qui ont des réserves à écouler et qui veulent bloquer la production en imposant des «vides sanitaires» tous les trois mois. Ils veulent «tuer le petit producteur indépendant», dit-il. Mais cette obligation n'est pas la seule raison de son ressentiment. Il cite entre autres : le détournement de la notion «d'origine Gers», l'abattage de lots entiers, le repeuplement à partir d'œufs importés d'Europe de l'Est, l'obligation de stocker la paille où les canards dorment, l'interdiction d'utilisation des grains produits sur la ferme, l'obligation d'un temps sans animaux entre chaque série d'élevage des canards, les contrôles faits sur papier et non sur le vivant, les cages spécialisées… Il dénonce une mise en danger de toute la filière canard pour des motifs financiers et non sanitaires.

#XavierBallenghien #ValérieManissol

Articles à l'affiche
Articles Récents
Archives
Rechercher par Mots clés
Pas encore de mots-clés.

© 2015 Groupe Unis Pour le Gers.