MENACES SUR LE "BIO"


Les producteurs agricoles Bio du Gers sont inquiets.

La nouvelle Région envisage de baisser de manière drastique les aides à l’agriculture biologique…

La nouvelle Région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées est la première région en agriculture biologique. Plus d’un producteur bio français sur cinq appartient à notre Région, 6474 producteurs y exploitaient 331 474 ha au 31 décembre 2015 !

L’Europe avec les FEADER (Fonds européens agricole pour le développement rural), l’Etat et l’agence de l’eau Adour-Garonne ont promis des aides à l’hectare. Les producteurs ont répondu présents à ces incitations et le succès est tel que l’enveloppe des financements n’est plus suffisante. La Région, autorité de gestion du FEADER se trouve dès lors en difficulté et cherche d’urgence des solutions.

Celles qui pour l’heure sont envisagées et qui seront examinées à la mi-avril ont de quoi inquiéter nos producteurs gersois :

  • L’aide au maintien en agriculture biologique (MAB) serait plafonnée pour chaque exploitation voire réservée en priorité aux projets qui s’engageraient sur l’enjeu eau potable tel que défini par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne. Tout dépôt de demande ne déboucherait donc pas forcément sur une aide.

  • L’aide à la conversion biologique (CAB) serait plafonnée et qui plus est de manière rétroactive pour les récoltes 2015.

L’inquiétude est d’autant plus vive que les aides Bio promises pour la campagne 2015 ne seront versées qu’à la fin avril 2016!

Beaucoup d'agriculteurs ont déjà fait des investissements importants et sont en attente du versement de ces aides. Si tel était le cas nous serions en face d’une décision à effets rétroactifs qui mettrait en péril voire en dépôt de bilan des exploitations gersoises.

Des mesures particulièrement injustes pour les agriculteurs qui se sont engagés sur des cultures pérennes sur le long terme comme la viticulture ou l’arboriculture.

Encore une fois, preuve est faite qu’en privant le cons

eil départemental de la compétence agricole, la loi NOTRe pénalise la ruralité et les acteurs économiques de notre territoire.

Xavier Ballenghien

Isabelle Tintané

Coprésidents du groupe d’opposition Unis Pour le Gers

au Conseil départemental du Gers

#XavierBallenghien #IsabelleTintané

Articles à l'affiche
Articles Récents
Archives
Rechercher par Mots clés
Pas encore de mots-clés.

© 2015 Groupe Unis Pour le Gers.