Unis pour le Gers choisit de soutenir Gabas et Terrain


Le scénario d'une primaire à droite au 1er tour des élections législatives (fixé au 11 juin 2017) se dessine après la décision prise mardi soir, «à une écrasante majorité», par le bureau de l'association Unis pour le Gers de soutenir la candidature de Christophe Terrain dans la 1re circonscription (Auch) et de Michel Gabas dans la 2e, celle de Condom. Xavier Ballenghien, président d'Unis pour le Gers, organisait une conférence de presse hier à Auch pour faire part de ce choix... qui ressemble aussi à une marque de défiance envers les deux candidats investis par Les Républicains, Grégory Bobbato (1re circonscription) et Barbara Neto (2e circonscription). Le conseiller départemental de Lectoure s'est bien gardé de citer les noms des jeunes loups LR, rappelant habilement que «les personnes non encartées qui étaient membres d'Unis pour le Gers avaient aussi leur mot à dire». L'association qui compte aujourd'hui 60 élus, «de la droite, du centre et de la société civile» préfère bien sûr tisser les louanges des «deux candidats d'expérience, issus de ses rangs» qu'elle a choisi de soutenir «parce qu'ils nous semblent être les mieux placés pour gagner les deux circonscriptions du Gers».

Christophe Terrain, maire de Riscle et conseiller départemental d'Adour gersoise, «acteur majeure du monde économique et agricole, est le candidat le plus crédible et le plus fédérateur pour faire basculer la 1re circonscription». Déjà investi par l'UDI, et fort désormais du soutien des 60 élus adhérents d'Unis pour le Gers, Christophe Terrain mise désormais sur un accord LR-UDI qui lui permettrait de réunir sous son nom la famille de la droite et du centre. Le Risclois met en avant «la notion de représentativité» pour légitimer son engagement, soulignant : «J'ai trop souffert tout au long de ma carrière de ne pas avoir l'écho nécessaire auprès des politiques pour porter nos messages».

Dans la 2e circonscription, Michel Gabas assume le choix de se présenter en candidat indépendant. «Si je ne suis pas entré dans le jeu de l'investiture LR, c'est que le timing ne me semblait pas bon et les règles du jeu biaisées. Christophe Terrain comme moi n'attendons pas que les cartes soient rebattues. Il y a un élan qui nous porte et la conviction que les Gersois ont besoin pour les représenter à l'Assemblée nationale de gens expérimentés qui ont déjà fait leurs preuves et qui sont crédibles par rapport à leurs mandats.» Avec ce choix clair, Unis pour le Gers revendique sa liberté de «s'affranchir de ces décisions de partis jacobins, de choix qui sont faits à Paris».

C'est sûr, la campagne des législatives est bien lancée dans le Gers. Cela tombe bien : c'est aujourd'hui 1er décembre que les mandataires des candidats entament la collecte des fonds pour financer la campagne.

Crédit Photo DDM

#UNISPOURLEGERS #MichelGabas #ChristopheTerrain #FrançoisFILLON #LR #Lesrépublicains #UDI #gabas2017 #terrain2017 #circo3201 #circo3202 #droiteetcentre #Législatives2017

Articles à l'affiche
Articles Récents
Archives
Rechercher par Mots clés
Pas encore de mots-clés.

© 2015 Groupe Unis Pour le Gers.